La Société Générale fermera 20% de ses agences

La Société Générale devrait fermer près de 400 de ses agences en France dans les cinq ans à venir, ce qui représente quasiment 20 % de son réseau. Le secrétaire général de l’Association française des usagers des banques, Serge Maître, s’insurge contre cette décision dans la mesure où la banque a réalisé un chiffre d’affaires en augmentation de 14 % et des bénéfices en hausse de 78 % au premier semestre 2015.

L’économiste Philippe Crevel avance quant à lui que les agences ont subi une baisse de fréquentation de 25 % en seulement cinq ans en raison de la dématérialisation des services bancaires, ce qui amène naturellement les banques à fermer une partie de leurs agences.

La Société Générale n’est pas une exception

Entre les années 2006 et 2013, ce sont environ 2 000 agences qui ont fermé leurs portes dans l’Hexagone selon les données de la Banque de France. En Europe également, près de 20 000 agences ont disparu sur la même période et les analystes prévoient de nouvelles fermetures à hauteur de 20 à 30 % des agences dans les dix prochaines années.

Philippe Crevel explique que les clients sont de plus en plus attirés par les banques en ligne comme par exemple e.LCL ou Hello Bank. Environ 6 % des français ont d’ailleurs déjà quitté leur banque traditionnelle au profit d’une banque en ligne, une proportion qui devrait s’accroître à l’avenir. Les banques en ligne ont effectivement tous les atouts pour attirer les clients, et particulièrement en ce qui concerne leurs tarifs. Par exemple, ouvrir un compte bancaire Monabanq ne coûte que deux euros par mois, tandis qu’un compte chez ING Direct est entièrement gratuit.